Forces de recherche françaises

BOULMEDAIS Fouzia

Fiche scientifique / structure

Scientifique :

BOULMEDAIS Fouzia

Adresse :

/

https://www.ics-cnrs.unistra.fr/equipe-pecmat.html

Domaine d'intervention :

Antibiotiques et thérapies alternatives, Microorganismes et interactions/réponse de l'hôte, Réseaux, SHS / Santé publique / Politiques publiques / socio-économie
Adhésion aux surfaces, Antimicrobiens, Bacteriophage et phagothérapie, Biofilm, Biophysique, Clinique

Unité :

Institut Charles Sadron (CNRS UP22), Biomatériaux et Bioingénierie (INSERM UMR_S 1121), Institut de Science des Matériaux de Mulhouse (CNRS UMR 7361), Laboratoire de Chimie Physique et Microbiologie pour les Matériaux et l’Environnement (CNRS UMR 7564), Biomatériaux et Inflammation en Site Osseux (Université de Reims EA 4691 BIOS), Institut de chimie moléculaire de Reims(CNRS UMR 7312)

Intitulé d'équipe :​

Consortium de la région Grand Est en riposte contre les infections nosocomiales liées aux dispositifs médicaux : des nouveaux agents antimicrobiens vers les matériaux intelligents (ERMES)

Responsable :
(Directeur d'unité / responsable de structure)

BOUMELDAIS Fouzia Coordinatrice du projet ERMES

Type de structure :​

Académique

Affiliation :

CNRS Institut Charles Sadron

Région :​​

Grand Est

Ville :​​

Strasbourg

Descriptif :​

Le consortium de la région Grand Est en riposte contre les infections nosocomiales liées aux dispositifs médicaux : des nouveaux agents antimicrobiens vers les matériaux intelligents (ERMES) est composé de 6 laboratoires académiques répartis dans la région Grand Est (Reims, Nancy, Strasbourg et Mulhouse). Il vise à développer de nouvelles stratégies dans la lutte contre les infections nosocomiales liées aux dispositifs médicaux. Dans ce cadre, le Fonds Régional de coopération pour la recherche de la Région Grand Est soutient financièrement notre projet.
En se reposant sur les différents partenaires, déjà experts et reconnus au niveau national et international, notre projet vise à identifier et synthétiser de nouvelles molécules aux propriétés antimicrobiennes et à mettre en œuvre des stratégies innovantes afin de les ancrer à la surface de dispositifs médicaux (implants, pansements, cathéters…). Nous développons notamment des outils/molécules qui engendrent des dommages physiques aux membranes bactériennes.
Le projet repose sur une originalité de notre territoire à savoir la présence de chercheurs reconnus dans les agents/revêtements antimicrobiens aux compétences transversales et complémentaires. Deux centres hospitalo-universitaires (Reims, Strasbourg) sont liés à deux laboratoires membres du consortium de par la présence de plusieurs cliniciens, rattachés aux Facultés de Médecine et de Chirurgie Dentaire. Des interactions fortes seront également développées avec le CRIOAC de Reims.
Ainsi en plus du renforcement des liens entre les différents partenaires et la mise en place de nouvelles collaborations, le consortium sera doté d’une consultance clinique afin d’avoir un retour pertinent sur les innovations développées. Par ailleurs, nous adopterons une démarche pro-active de communication à l'intention des entreprises et des instances qui nous ont soutenues afin de nouer des liens étroits de collaboration.