En cours • 3 AAPs structurants du PPR Antibiorésistance

Partager l'article
Partager sur email
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Trois appels à projets structurants sont lancés le 1 octobre 2020 afin de développer et créer des plateformes, réseaux et observatoires dédiés à l’antibiorésistance. La date limite du dépôt des candidatures sur le site EVA de l’Inserm est le 01 février 2021 à 11h (la date limite de dépôt a été reportée du 01 décembre 2020 au 01 février 2021).

Ces appels à projets rentrent dans le cadre du financement d’outils structurants du Programme prioritaire de recherche (PPR) Antibiorésistance, dispositif de soutien financé du programme d’investissements d’Avenir (PIA3). Le Comité de pilotage du PPR a chargé l’Inserm de la mise en œuvre de ces appels à projets structurants. Plus d’information sur le site de dépôt de projets.


AAP 1 – Plateforme de bases de données microbiologiques multi-omiques intégrées et le développement d’outils numériques.

Cette ressource dédiée à la résistance antimicrobienne servira de soutien et de structuration à la recherche. Les outils développés devront s’intégrer dans une plateforme nationale qui devra, dans ses deux dimensions (multi-omique et mathématique/bio-informatique), répondre aux besoins des communautés scientifiques. Cet appel à projet sera doté d’un financement de 2 M€, mobilisé par le Secrétariat Général pour l’Investissement (SGPI).

Résumé des objectifs :

  1. Assurer l’hébergement d’une plateforme multi-omiques nationale et animer le réseau qui en dépendra,
  2. Créer et implémenter des banques d’échantillons, et des bases de données microbiologiques multi-omiques intégrées (Homme-Animal-Environnement – HAE) en s’assurant de leur interopérabilité, et avec les bases de données épidémiologiques. Ces données seront coordonnées et hébergées par la plateforme nationale, en lien avec les infrastructures du PIA3.
  3. Développer, des banques d’outils mathématiques et (bio)informatiques pour modéliser l’évolution de la résistance aux antibiotiques, les phénomènes de transmission et de dissémination des clones et des gènes intra- et inter-sectoriels (HAE), ainsi que l’impact d’interventions.

Plus d’information sur les besoins et objectifs identifiés par le PPR Antibiorésistance, qui sont à l’origine de la création de cette plateforme multi-omiques intégrées, sont disponibles sur la page dédiée.

AAP 2 – Méta-réseau des acteurs professionnels de la résistance aux antibiotiques

L’objectif de cet appel à projets est d’inciter le développement d’un méta-réseau professionnel qui inclura les réseaux scientifiques, les réseaux d’expertise et les réseaux professionnels, à des fins de recherche, de surveillance et monitoring, et d’accompagnement au changement des concepts et des pratiques liés à l’antibiorésistance. Cet appel à projet sera doté d’un financement d’amorçage de 1,4 M€, mobilisé par le SGPI.

Résumé des objectifs :

  1. Héberger et animer le méta-réseau à travers une plateforme pour favoriser la mutualisation des connaissances et compétences.

Cette structure répertoriera – en particulier – l’ensemble des acteurs, centres et services impliqués dans la recherche sur l’antibiorésistance, ainsi que les études en préparation, en cours ou terminées, favorisera l’aide à la conception, coordination et réalisation de projets collaboratifs, et le développement d’outils communs.

  • Renforcement ou création de réseaux professionnels en santé Homme-Animal-Environnement (nouveaux ou existants) du domaine pouvant bénéficier d’un financement incitatif pour se structurer, si nécessaire, et rejoindre le méta-réseau.
  • Programme de renforcement des compétences des membres du méta-réseau,

par l’organisation régulière de formations, séminaires, conférences et téléconférences; stimuler et améliorer l’éducation et la communication avec le grand public et les associations de patients.

Plus d’information sur les objectifs identifiés par le PPR Antibiorésistance, à l’origine du développement de ce méta-réseau des acteurs professionnels travaillant sur la thématique de la résistance aux antibiotiques, sont disponibles sur la page dédiée.

AAP 3 – Observatoire des discours, des normes et des pratiques liés aux antibiotiques et à l’antibiorésistance

Cet observatoire aura pour mission principale de se focaliser, dans un premier temps, sur le contexte et les dispositifs dans le monde humain, animal et environnemental pour comprendre les racines socio-culturelles, socio-économiques et contextuelles de l’antibiorésistance. Ceci inclut également les liens avec les chercheurs du monde de la santé, les « comportements » des acteurs et les interactions médecin-malade, vétérinaire-animal et éleveur-animal qui conduisent à la prescription. Cet appel à projet sera doté d’un budget global de 600 k€, mobilisé par le SGPI.

Résumé des objectifs (deux objectifs étroitement imbriqués) :

  1. Collecte et analyse des données variées permettant de produire des connaissances sur les discours, les normes et les pratiques liés aux antibiotiques et à l’antibiorésistance.
    1. Construction et animation d’une communauté scientifique multidisciplinaire (l’ensemble des sciences humaines et sociales, et acteurs de la santé HAE) permettant d’orienter la production de données et de débattre des résultats obtenus (proposition de recommandations, etc.)

Plus d’information sur les besoins et objectifs identifiés par le PPR Antibiorésistance, à l’origine de la création de cet observatoire, sont disponibles sur la page dédiée.


Point de contact :

Pour toute information complémentaire merci de contacter Evelyne JOUVIN MARCHE evelyne.jouvin-marche@inserm.fr.