AccueilEmplois & formationsPostdoctorant(e) pour Mise au point d’antibiotiques de la famille des beta-lactames à spectre étroit, CNRS, Grenoble

Postdoctorant(e) pour Mise au point d’antibiotiques de la famille des beta-lactames à spectre étroit, CNRS, Grenoble

Détails de l'offre

  • Type de poste: Post-doctorat
  • Secteur : Public
  • Localité : France 
  • Limite de candidature : 13/07/2022
  • Profil de poste:
    Recherche et innovation
  • Domaine(s) :
    Microbiologie et Immunologie, Autre

Description

Détails du poste

Salaire : 2 663 € par mois
Type de contrat : Temps plein
CDD

Description du poste

Date Limite Candidature : mercredi 13 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5075-CYNDAV-030
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mercredi 22 juin 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d’embauche prévue : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2663€ bruts mensuels et 3783€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d’études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Etude cinétique et structurale de la maturation d’un antibiotique de nouvelle génération activé par la présence de beta-lactamase

Activités

Expression et purification des enzymes servant à l’activation de l’antibiotique (beta-lactamases) ainsi que des enzymes ciblées par l’antibiotique dans sa forme activée (PBP ou LDt).
Mesure de leur activité enzymatique
Étude réactionnelle des processus d’activation de l’antibiotique ainsi que de l’inhibition de la cible
Etude structurale des interactions enzyme-substrat par RMN et crystallographie
Etude in situ au sein de bactéries des processus d’activation de la pro-drogue et de l’inhibition des cibles

Compétences

Formation en chimie, biochimie, biologie structurale
Expériences en biochimie, microbiologie et biologie structurale

Contexte de travail

L’IBS (300 personnes) est une unité mixte de recherche CEA-CNRS-UGA située sur le polygone scientifique de Grenoble, qui regroupe les laboratoires du CEA et du CNRS, ainsi que les structures européennes de l’ILL, de l’ESRF et de l’EMBL, créant une synergie locale dynamique qui se traduit par des partenariats forts (Partnership for Structural Biology – PSB)
Vous travaillerez dans le groupe NMR sous la supervision du chef de projet « NASPEC » de l’appel à projets antibiorésistance et regroupant plusieurs équipes sur le développement d’antibiotiques à spectre étroit pour lutter contre l’émergence de la résistance bactérienne.

Contraintes et risques

Risques inhérents à la manipulation dans un laboratoire classique de biochimie de type P1.
Utilisation d’appareil de RMN nécessitant de n’approcher l’appareil qu’en absence d’un dispositif de santé de type « pacemaker ».

Pour postuler

Candidater sur le site emploi du CNRS.