HomeJobs & trainingOffre de thèse : Prédiction et contrôle de l’évolution de E.coli dans des environnements multiples, CNRS, Paris 5ème

Offre de thèse : Prédiction et contrôle de l’évolution de E.coli dans des environnements multiples, CNRS, Paris 5ème

Offer details

  • Type de poste: CDD, PhD/Doctorat
  • Secteur : Public
  • Localité : France 
  • Limite de candidature : 02/08/2021
  • Profil de poste:
    Recherche et innovation
  • Domaine(s) :
    Microbiologie et Immunologie, Autre

Description

Informations générales

Référence : UMR8023-SIMCOC-003
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 12 juillet 2021
Nom du responsable scientifique : Simona Cocco
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L’évolution peut-elle être prédite et contrôlée à long terme ? Malgré son importance considérable pour les applications médicales, techniques et écologiques, cet objectif reste insaisissable. L’une des raisons est que l’interaction entre de multiples facteurs externes est complexe et difficile à expliquer et évolue elle-même avec le temps. La portée de la thèse sera d’aborder cette question dans le contexte de plusieurs médicaments exposés à E. coli.

Nous développerons et testerons des stratégies pour amener E. coli dans les états phénotypiques souhaités grâce à des protocoles contrôlés dynamiquement avec des concentrations d’antibiotiques variables dans le temps.

Des modèles théoriques et inférés seront développés dans le groupe LPENS, tandis que les expériences nécessaires pour construire et valider les modèles seront réalisées dans le groupe Furusawa, qui a développé des configurations expérimentales uniques à cette fin.

Contexte de travail

Le/la doctorant/e travaillera au sein de l’équipe Statistical Physics and Inference for Biology au LPENS. Son rôle sera de développer des modèles de l’évolution de E.coli sous des cocktails d’antibiotiques en concentrations variables, en étroite liaison avec le groupe de C. Furusawa à Tokyo.

Contraintes et risques

Aucun risque particulier

Informations complémentaires

Projet financé par le CNRS dans le cadre d’une collaboration avec l’Université de Tokyo

Pour postuler

Candidater sur le site emploi du CNRS.