HomeJobs & trainingThèse en biologie structurale intégrative: organisation 3D de la chromatine eucaryote analysée par cryo-tomographie électronique, CNRS, Orsay (91)

Thèse en biologie structurale intégrative: organisation 3D de la chromatine eucaryote analysée par cryo-tomographie électronique, CNRS, Orsay (91)

Offer details

  • Type de poste: CDD, PhD/Doctorat
  • Secteur : Public
  • Localité : France 
  • Limite de candidature : 20/07/2021
  • Profil de poste:
    Recherche et innovation
  • Domaine(s) :
    Microbiologie et Immunologie, Autre

Description

Informations générales

Référence : UMR8502-AMELEF-001
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : mardi 29 juin 2021
Nom du responsable scientifique : Amélie LEFORESTIER
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le chromosome eucaryote est un milieu complexe, à la fois dense et hétérogène, composé d’une longue chaîne d’ADN (quelques mm à quelques dizaines de cm selon les espèces), repliée dans le volume du noyau à l’échelle du micron, à travers plusieurs niveaux d’organisation, et tout en interagissant avec une multitude de facteurs conduisant à une compartimentation fonctionnelle.

Leur structure fondamentale en « collier de perles » de nucléosomes joue un rôle essentiel dans la régulation de nombreux processus cellulaires essentiels (épigénétique, régulation de l’expression de gènes, réplication et réparation de l’ADN).

Ce projet de thèse, financé par l’ANR CRYOCHROM, vise à caractériser la conformation locale de la chromatine (nucléosomes, repliement local de la chaîne) dans son contexte cellulaire et en lien avec sa compartimentation fonctionnelle.

Le projet CRYOCHROM propose une approche de biologie structurale intégrée qui s’appuie sur un consortium multidisciplinaire, incluant des biologistes et biophysiciens de l’ADN et de la chromatine, des spécialistes de l’analyse d’image en cryo microscopie électronique, et de la modélisation en physique des polymères.

Le sujet de thèse proposé est expérimental et repose sur la cryo tomographie électronique de sections vitreuses. La corrélation entre cryo microscopie optique et électronique, permettant de cibler les domaines d’euchromatine et d’hétérochromatine, sera mise en place.

Le candidat ou la candidate sera titulaire d’un M2, idéalement avec une composante forte à l’interface physique-biologique ou en biologie structurale.

Contexte de travail

La thèse se déroulera dans le groupe “structure et dynamique d’objets biologiques auto-assemblés” (SOBIO). Le laboratoire est une unité mixte du CNRS regroupant environ 90 chercheurs permanents.

Ses thématiques de recherche couvrent un large champ consacré à la matière condensé dans toute sa diversité, dont la matière molle et l’interface physique-biologie.

Des missions régulières à l’IGBMC (Strasbourg) auront lieu pour l’acquisition des données de cryo tomographie électronique.

Pour postuler

Candidater sur le site emploi du CNRS.