HomeJobs & trainingChargé-e de recherche en Microbiologie, CDD 24 mois, CNRS Marseille

Chargé-e de recherche en Microbiologie, CDD 24 mois, CNRS Marseille

Offer details

  • Type de poste: CDD
  • Secteur : Public
  • Localité : France 
  • Limite de candidature : 05/01/2022
  • Profil de poste:
    Recherche et innovation
  • Domaine(s) :
    Microbiologie et Immunologie

Description

Informations générales

Référence : UMR7283-DELLER-050
Lieu de travail : MARSEILLE 09
Date de publication : mercredi 15 décembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d’embauche prévue : 1 mars 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2743,70 et 3896,73€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d’études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La bactérie Myxoccoccus xanthus est caractérisé par sa capacité de changer de direction de mouvement en réponse a des signaux environnementaux par un mécanismes impliquant un changement de polarité de façon que le pole avant de la cellule devient son pole arrière et vice versa.

Ce changement de polarité cellulaire est entraîné par l’oscillation biochimique de MgIA, une protéine appartenant à la famille des petites GTPases, et son interaction spatiale et séquentielle avec des protéines qui régulent son état nucléotidique aux pôles cellulaires opposés (MglB ; son inhibiteur au pôle arrière et le complexe ROMRX ; son activateur au pôle avant).

Ce changement de polarité n’est pas spontané mais, est contrôlé par l’activité du système chemosensorielle Frz. Toutefois, malgré les recherches approfondies, le mécanisme sous-jacent la réversion de polarité chez Myxococcus reste à être déterminé. La mission principale du post-doctorant sera de combiner des approches biomimétiques, génétiques et computationnel permettant d’élucider le mécanisme de reversions.

Activités

Les tâches expérimentales principales :
– Purifier les protéines impliquées dans le mécanisme de réversions
– Etudier quantitativement les interactions entre MglA et ses différents partenaires
– Identifier et caractériser de nouvelles interactions protéine-protéine
– Développer un système in vitro dans lequel les interactions seront reconstitués à l’intérieur de gouttelettes d’émulsion eau dans l’huile stabilisé par une monocouche lipidique fluide
– Utiliser les informations obtenues des systèmes in vitro pour développer un modèle mathématique du switch
– Valider les résultats avec des tests in vivo
Autres tâches principales :
– Encadrement de doctorants et (ou) stagiaires M1/M2
– Maintenir le suivit de la littérature scientifique
– Présenter l’avancement des travaux et les résultats obtenus dans les réunions de groupes ainsi que les réunions avec les collaborateurs et dans des conférences scientifiques nationaux et internationaux
– Contribuer à l’écriture des rapports et des articles scientifiques
– Collaboration étroite avec des physiciens et des mathématiciens

Compétences

– Disposer à acquérir de nouvelles compétences pour enrichir son profil et capable à travailler dans un environnement collaboratif et interdisciplinaire.
– Posséder des compétences en communication orale et écrite
– Docteur en biophysique avec des connaissances en génétique, biologie moléculaire et biochimie structurale.

Contexte de travail

Le(a) candidat(e) travaillera au sein de l’UMR 7283, le Laboratoire de Chimie Bactérienne situé sur le campus Joseph Aiguier dans le 9° arrondissement de Marseille.
Le LCB est composé de 100 agents répartis en 13 équipes et 3 services communs.
L’agent travaillera dans une équipe de 14 agents AMU et CNRS.

Pour postuler

Candidater sur le site emploi du CNRS.